Le journal Sud Ouest parle d’Easylia !


Publié par Jean-Maxime MEUNIER-LACAY le 2 avril 2015 dans

Dans son édition du mercredi 1er avril 2015 et dans le cadre du Salon de l’Entreprise à Bordeaux, le journal Sud Ouest s’est intéressé à Easylia et à nos activités. Sous la plume de Laurie BOSDECHER, journaliste au quotidien, l’article reprend quelques éléments de notre historique et de notre évolution.

L’article est fidèlement reproduit ci-dessous.

Photo de Sud Ouest

« Grâce au salon, nous avons franchi un cap »

Partir de rien et compter dans son équipe sept personnes au bout de trois ans, c’est un joli parcours. Doucement mais sûrement, l’entreprise Easylia creuse son sillon. Installée à Mérignac, elle ouvrira une première succursale à Toulouse cet été.

Cofondateur de la société, Jean-Maxime Meunier-Lacay sourit. « Notre idée de départ a été un échec. » Ancien responsable d’un réseau informatique dans un établissement, il crée en 2012 avec Sébastien Vita, Easylia, dans le but d’offrir des services d’assistance et de formation informatique à domicile. « Ça n’a pas marché », raconte-t-il.

Les deux associés sont sur le point de mettre la clé sous la porte quand de façon assez inopportune, on leur demande de refaire le réseau informatique d’une école. La prestation est concluante. Les deux entrepreneurs réorientent leur activité. Ils proposent aux entreprises et établissements scolaires d’unifier leurs systèmes de communication (courriels, téléphonie fixe et mobile). Pari concluant.

Il y a un an, Jean-Maxime Meunier-Lacay et Sébastien Vita se posent plusieurs questions. Pour faire progresser leur chiffre d’affaires, ils ont besoin d’embaucher. Est-ce risqué ? Depuis plusieurs mois, ils ont aussi un autre projet. Ils aimeraient créer de nouvelles applications numériques dans le domaine médical.

Avis d’experts

« Pour ce nouveau projet, on avait besoin de créer une filiale Easylia Health. De nouveaux associés, complètement étrangers au monde de l’entreprise, nous ont rejoints. On s’est dit qu’aller au salon de l’entreprise, ensemble, pouvait être une bonne idée pour les sensibiliser à cet univers », explique le gérant.

L’équipe a rendez-vous sur place avec un conseiller. « Il a porté un regard extérieur sur nos projets et nous a confortés dans nos choix », relate Jean-Maxime Meunier-Lacay. À cette occasion, les associés rencontrent aussi une agence de communication et une compagnie d’assurances, partenaires aujourd’hui d’Easylia. « Ce salon nous a permis de franchir un cap », assure le responsable. Installée dans un centre d’affaires proche de l’aéroport, la société devrait déménager dans les prochains mois dans un local plus spacieux.

En savoir plus : Sud Ouest (article complet) (article : Laurie BOSDECHER ; photo : Quentin SALINIER)