Le BYOD, un sujet d’actualité…


Publié par Sébastien VITA le 1 avril 2015 dans

Le BYOD : une tendance devenue incontournable dans les entreprises

Le BYOD (Bring Your Own device) est une appellation utilisée pour décrire la tendance actuelle qui consiste pour des employés à se connecter sur le réseau informatique de l’entreprise depuis leur ordinateur et périphérique mobile personnels.

Ce phénomène, que l’on peut aussi traduire par la "consumérisation de l'informatique", entraîne parfois des difficultés pour les départements informatiques des entreprises lorsque des périphériques personnels se connectent au réseau, en lieu et place des ordinateurs qui étaient parfaitement trackés, gérés et sécurisés par le passé.

byod

Des avantages, des inconvénients

Commençons par les inconvénients, ou plutôt par l'inconvénient : la sécurité des données, sécurité pour laquelle le BYOD constitue une menace. Une entreprise ne peut pas contrôler le périphérique personnel d'un employé de façon aussi complète qu'elle pourrait le faire avec un ordinateur lui appartenant, et se retrouve donc face à des problématiques de vol ou de perte de données, de pratiques frauduleuses ou encore d'espionnage qui n’ont qu’un seul but : récupérer des données ; on constate d'ailleurs que les attaques dont les sociétés sont victimes ont beaucoup augmenté ces dernières années.

L'avènement du BYOD n'est évidemment pas la seule explication à cette augmentation : la hausse du nombre d’utilisateurs d’appareils électroniques, l'apparition de personnes nées entre les années 1980 et 2000 que l’on appelle plus communément la génération Y en totale harmonie avec le Web 2.0, ainsi que la vitesse et l’augmentation des quantités des informations transmises y sont pour beaucoup. Il n’y a, à ce jour, plus de frontière entre vie privée et vie professionnelle, en particulier chez la génération Y.

Cependant, pour ne pas garder que le côté négatif, il existe bien sûr des avantages à la consumérisation des usages… Le BYOD se veut aujourd’hui être une excellente opportunité pour les sociétés dont le budget informatique se voit restreint, gelé, voire quasi inexistant, une grande partie des coûts opérationnels étant répercutés sur l'utilisateur.

Il existe des secteurs où le BYOD est encore peu présent (établissements scolaires, gouvernement, centres hospitaliers,…), mais toutefois en forte augmentation, tant la mobilité et la flexibilité proposée par ce dispositif sont importantes. Dans tous les secteurs, la tendance actuelle ne laisse entrevoir aucun signe de ralentissement.

En fait, ignorer le BYOD, c'est en réalité accroître les dépenses du département informatique dans l’optique de trouver a posteriori des solutions aux problèmes qui auraient pu et dû être anticipés. Si le département informatique accepte le BYOD comme outil pour rester au meilleur de ses performances, celui-ci limitera grandement le temps passé à apporter du support aux utilisateurs de l'entreprise. Plus important encore : avec les bons outils, le département informatique peut contrôler, atténuer et se protéger contre les menaces de sécurité, protégeant de ce fait les données vitales et l'infrastructure informatique de l'entreprise.

Initié par certaines catégories de salariés – on pense plus particulièrement aux commerciaux mais aussi aux chefs d’entreprise souvent en déplacement – le BYOD est bel et bien une réalité qui est entrée dans les mœurs de bon nombre d'entreprises, les mettant face à un changement majeur dans la gestion de leurs systèmes d’information et représentant un réel enjeu en matière d’organisation.

Le BYOD est une tendance encore récente. Des enjeux sont présents, notamment financiers et productifs, mais des risques juridiques et de sécurité existent si rien n’est fait pour accompagner la tendance dans l’entreprise. De nombreuses solutions existent pour tenter de corriger le problème, mais leur diversité est importante et il convient de les choisir avec précaution en fonction des usages au sein de l'entreprise. Les principales approches solutionnent des parties différentes du problème : il est donc prudent d’étudier les usages qui en sont faits dans l’entreprise pour appliquer un certain type de solution à un certain type d’utilisateur par exemple. Les grands acteurs du marché commencent à prendre position, mais ne suivent encore que partiellement la tendance. C’est un marché à surveiller minutieusement à cause du nombre de solutions et d’approches, mais qui arrive petit à petit à maturité. 

En savoir plus : WatchGuard / Dynamique-mag / Fluke Networks / Epita